Changer de lentilles pour voir avec le coeur !

Sommes-nous réellement les chefs d’orchestre de notre vie ou est-ce que ce sont nos croyances bien ancrées dans notre psyché qui font de nous des protagonistes inconscients, pour ne pas dire des pantins ?

Prenons un exemple pratique pour illustrer ma réflexion du jour. Mes enfants rentrent gentiment mais surement dans l’adolescence et se met alors en route tout mon système de croyance autour de l’adolescence…

– les ados sont perturbés

– les ados sont insolents

– les ados sont lunatiques

– les ados sont tire au cul

– les ados manque de confiance en eux

– les ados son ingrats

Donc voilà que je regarde mes ados évoluer au gré des journées au travers de mes croyances bien ancrées sur ma « vérité » qu’est l’adolescence. Et devinez quoi… ce que j’observe à la maison se sont des ados perturbés, insolents, lunatiques, tires au cul, perdus et ingrats !

J’étais au téléphone avec une connaissance et j’allais commencer à me plaindre de cette nouvelle étape dans ma vie de maman quand elle s’exclame « ooooohhhh j’adore l’adolescence ! C’est la plus belle des périodes pour un parent, c’est là qu’émerge réellement l’être, la personnalité de cet enfant se révèle dans toute sa couleur, sa forme, sa vibration, sa beauté. Nous faisons réellement connaissance avec eux ! » 

J’ai été émue par ces paroles, vous trouvez pas ça trop joli ?

Je me réveille d’un coup de mes croyances et réalise profondément que ce que j’observais à la maison n’étais autre que le miroir de mes croyances. Je vois et je perçois uniquement ce qui est connu pour moi, ce qui constitue ma feuille de route selon les empreintes neurologiques que mes expériences, personnelles ou héritées, ont forgé dans ma psyché. 

J’ai donc fermé le chapitre « mais où donc sont passés mes petits bébés tout innocents, tout dociles, tout doux » pour un ouvrir un autre, celui qu’il convenait d’ouvrir aujourd’hui, d’accueillir leur êtres tels qu’ils sont. Je me met à les observer évoluer sans mes lentilles teintées de croyances limitantes mais avec mon coeur ouvert, ouvert à la découverte de qui ils sont réellement. 

Et devinez quoi, ils sont magnifiques chacun dans leur couleurs, dans leur unicité même si ils gardent cet capacité hors du commun de me prendre la tête… je me dis alors que ça doit être mes neurones qui se mettent en place 😉

Quels sont vos croyances qui vous font observez votre monde tel qu’il est ? Et si vous changiez vos lentilles aujourd’hui pour voir ce qui est réellement là ?

Avec amour.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Scroll to Top