Des enfants excités et agités: Trouver la paix et la tranquillité dans un monde sur-excité

L’autre jour une maman me demande ce que je peux lui conseiller pour calmer son fils de 9 ans qui est très agité. Il ne s’agit pas là d’une question facile à répondre car il y a une multitude de facteurs qui peuvent être en jeu et la solution n’est donc pas unique. Comme j’en connais d’autres des enfants agités, je me suis dit pourquoi ne pas en faire un petit article!

Si il ne s’agit pas de votre enfant, vous avez tous j’en suis sûre déjà connu un enfant agité, ou peut-être êtes-vous vous-même un peu agité!?

Tout d’abord il me faut valider un grande réalité ici, les enfants sont plein de vie, souvent sans filtre, plus expansifs, plus bruyants, plus chaotiques, plus spontanés, plus joueurs, plus bavards et oui ils sont plus sur bien des points et nous nous sommes moins sur tous ces points. 

Parfois j’aimerais moi aussi que mes enfants se comportent juste comme mes amis le font, paisibles, posés et aidants. Vous aurez compris où je veux en venir, le premier pas est de réaliser qu’une certaine dose d’agitation et d’excitation est complètement naturelle chez nos petits chouchous.

Les enfants d’aujourd’hui vivent dans une toute autre réalité de celle que nous avons vécu, c’est certain. Je ne suis pas ici pour parler du bon vieux temps et pour dire à quel point tout était mieux avant. Le monde est tel qu’il est et il ne sert à rien d’être nostalgique et refuser les réalités du quotidien de nos enfants d’aujourd’hui.

Vous savez sûrement de quoi je parle:

  • d’internet avec son lot de réseaux sociaux pour les jeunes que bien sûr les enfants plus jeunes utilisent aussi, 
  • de you tube et des nouvelles stars les YouTubers que mes enfants s’efforcent de me faire apprécier mais à quoi je résiste farouchement, 
  • des jeux vidéos ma fois plutôt violents et très addictifs, 
  • la mal bouffe dû à l’industrialisation et que parfois, malgré nous, nous consommons faute de temps de faire mieux, 
  • du réchauffement climatique qui n’est plus un mythe et dont les messages alarmants font partie de leur quotidien,
  • des attaques terroristes pouvant arriver à chaque coin de rue,
  • de chefs d’états élus par le peuple et qui transmettent des valeurs pour le moins douteuses voir carrément de haine et de violence,

Et puis il y a nous les parents qui faisons toujours de notre mieux mais qui nous-même sommes quand même bien souvent dépassés par les évènements. A notre réalité l’on pourrait rajouter i) le stress quotidien lié à cette société de consommation avec le toujours plus omniprésents, ii) l’insécurité de l’emploi et par conséquent financière, iii) les maladies types inflammatoires, chroniques et cancers qui sont en constante augmentation et qui touchent la population de plus en plus jeune. 

Je pense qu’aujourd’hui plus que jamais, il est essentiel de s’arrêter, en tant qu’adulte et en tant que parent, et de réaliser que cette frénésie environnante nous entraine souvent inconsciemment vers ce toujours plus, vers cette agitation constante, vers des vies où l’on arrive à peine à respirer, à respirer vraiment. 

Le premier pas est donc de nous regarder et de réaliser que peut-être l’environnement ambiant dont nous sommes victimes influence lui aussi le monde de nos enfants et peut certainement expliquer une partie de leur agitation. Que puis-je faire pour commencer par me calmer, me détendre, pour retrouver un peux de paix intérieure?

Et si nous nous calmions ensemble avec nos enfants. Je pense notamment à privilégier des temps de qualités en famille; des balades dans la nature, des activités sportives, des jeux de société, des projets de bricolages, de découvertes culturelles. Il s’agit donc de limiter les centres commerciaux bruyants et agités les week-ends, de limiter les grosses bouffes à 15 où tout le monde parle en même, et évidemment de limiter le temps d’écrans à tous.

Nos 5 sens sont constamment stimulé et malheureusement très souvent de manière néfaste pour notre santé, tant physique que mentale. Nos sens sont comme des antennes extérieures par lesquelles les informations du monde qui nous entoure sont absorbées pour après être digérées par le corps et le mental. Plus il y a d’informations autour de nous, sous forme de bruit, d’odeur, d’image, de goût et sensations, plus nos systèmes physiologique et psychologique seront stimulés et plus nous risquons une surdose qui nous mènera nous adulte à l’épuisement et nos enfants à l’agitation voir de plus en plus aussi à l’épuisement.

Je vous invite ici à une réflexion sur votre quotidien, sur les stimulations externes qui vous entourent et de simplement dans un premier temps réaliser à quel point vos sens sont toujours excités. Rendez-vous compte que même une soirée avec des amis représente une stimulation, donc une accumulation d’informations pour votre système. Puis essayer petit à petit d’en éliminer certaines pour les remplacer avec des temps calmes, des temps de détente pour votre bien et celui de vos enfants.

Je peux vous en parler car j’ai fait le grand saut d’une vie en suractivité, en sur-stimulation, en surconsommation à une vie beaucoup plus paisible qui se déroule le plus souvent dans la douceur. Je suis bien entendu aussi confrontée au stress, au bruit et à l’agitation mais je sais maintenant ce qui me fait du bien ou pas et surtout je sais comment digérer cet accumulation d’informations pour me recentrer et retrouver mon calme intérieur. 

Le yoga, la méditation, les balades dans la nature, la musique douce, un livre ou justement un temps fort avec mes enfants et me voilà relancée dans une belle énergie nourrissante. 

Bon je n’ai pas beaucoup parlé des solutions pour les enfants agités mais au final je pense que nos enfants ne sont que le reflet, pour ne pas dire victime, de notre société de surconsommation du tout et que le premier geste est de ralentir notre cadence afin qu’eux puissent aussi ralentir. 

Promis dans un prochain article je partage des trucs et astuces un peu plus concrets pour calmer nos petits loulous. Suivez ma page si tel n’est pas encore la cas pour ne pas en louper une miette. 

Avec amour.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Scroll to Top