Etes-vous maître de vos pensées?

Avant de se poser cette question, l’on croit naturellement l’être. Mais lorsqu’on se penche réellement sur la question, on réalise que très peu de nos pensées sont le fruit de notre intention et que la plupart de nos pensées sont actuellement produite d’on ne sait où, on ne sait comment. 

Faites le test pendant une journée, dès que vous y pensez, portez l’attention sur vos pensées et vous vous rendrez compte que vous vous retrouvez à penser certaines choses sans même vous en rendre compte. 

Voici quelques chiffres sur la réalité de nos pensées:

– Les chiffres varient selon les études, mais en moyenne on estime que nous avons entre 50’000 et 70’000 pensées par jour. Ce qui veut dire entre 35 et 48 pensées par minute!

– 95% de nos pensées sont répétitives, ce qui veut dire que ce sont les mêmes qu’hier, avant-hier, etc.

– 80% de nos pensées sont négatives ou pour les plus positifs d’entre vous 20% seulement de nos pensées sont positives. 

L’autre jour, je vous parlais de la loi de l’attraction et de notre pouvoir inconscient de produire notre réalité au travers des émotions et pensées que nous produisons. Vous avez sûrement compris où je veux en venir…

En moyenne 80% de nos pensées sont négatives, pas étonnant que nos quotidiens ne nous satisfassent pas. Pas étonnant non plus que nous reproduisons les mêmes schémas, encore et encore, vue que nous avons en moyenne que 5% de nouvelles pensées en une journée. 

Devenir maître de ses pensées me parait un bon investissement considérant ces faits. Pas vous?

La première étape est de devenir conscient de nos pensées et pour ça, j’ai un petit exercice sympa à vous proposer, à faire et à refaire autant que vous le pouvez.

Asseyez-vous sur un banc, une chaise ça marche aussi, avec aucune distraction autour de vous. Fermez les yeux et visualisez-vous assis. Regardez vos pensées défiler devant vous, en dehors de vous, et observez-les. 

C’est un excellent exercice pour prendre conscience de quelles sont nos pensées, nos pensées récurrentes, nos pensées négatives, mais c’est aussi un excellent exercice pour réaliser que vous n’êtes pas vos pensées. En effet, il s’agit là de la deuxième étape, se détacher de ses pensées. 

Une fois que ce détachement d’avec nos pensées est crée, une fois que plus de conscience a pu s’installer dans notre mental, alors l’on peut, petit à petit, redevenir maître de ces dernières. 

On peut consciemment arrêter un flux de pensée destructeur ou récurrent et les remplacer avec des pensées qui nous servent, des pensées qui vont construire notre réalité de demain tel que NOUS la désirons. 

Et sans surprise, le yoga et la méditation sont d’une grande aide dans ce travail de recablage neuroscientifique. 

Vous savez ou me trouver si ça vous dit de reprogrammer votre cerveau en ma compagnie. 

Avec amour.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Scroll to Top