La femme, cette déesse instigatrice du nouveau monde !

Chaque expérience nous amène son lot de réalisation ou d’apprentissage si nous sommes capables d’en comprendre la leçon.

En comprendre la leçon c’est grandir, c’est ne plus répéter les mêmes schémas, c’est évoluer vers notre être véritable. Ma dernière réalisation a été très subtile mais très profonde pour moi.

Ce que j’ai compris va cependant au-delà de mon petit moi, il touche à quelque chose qui pourrait servir bien plus grand que moi. J’ai donc décidé de partagé avec vous !

Il ne s’agit de rien de moins que de notre rapport au sex et s’adresse principalement aux femmes car je pense que le changement doit venir de nous pour que ces messieurs puissent eux aussi évoluer vers quelque chose de plus juste, de plus sain, de plus porteur.

Depuis quelque temps je lis beaucoup sur l’amour sacré, sur l’union sacrée, sur la sexualité sacrée.

Et puis il y a cette rencontre, avec cet homme, qui parle très bien. Il a l’air profond, il a l’air sincère, il a l’air éveillé. Il me parle alors de tantrisme, qui dans son essence est la sexualité sacrée, l’énergie divine de la Kundalini qui éveille notre être et nous permet de transcender la matière et de faire l’expérience de l’être divin que nous sommes véritablement.

Je réalise cependant que notre compréhension ou notre désir de vivre l’union sacrée n’est pas la même…

Nous sommes des déesses, notre corps, notre énergie, tout notre être est sacré. Certaines d’entre nous ont grandi avec ce savoir, mais beaucoup d’entre nous n’avons pu eu cette compréhension. Des millénaires de domination patriarcale ont étouffés, anéantis, notre essence sacrée, notre essence créatrice. Son potentiel est cependant là, logé au fond de notre être. 

Je me rappelle maintenant. Je le sens au plus profond de mon utérus. Il m’a été nécessaire de faire un grand nettoyage énergétique jusque dans mes cellules pour enlever des mémoires de domination, de maltraitance du féminin. Certaines de ces mémoires m’appartenaient, d’autres pas, elles appartenaient à la conscience collective. 

Toute femme et tout homme porte en elle, en lui, ces mémoires collectives qui sont entremêlées à nos propres histoires personnelles et crée parfois, il faut bien l’avouer, un sacré petit bordel de noeuds.

Tout ce petit amalgame de mémoires qui ont tous des teintes et des couleurs bien uniques à chacun de nous, hommes et femmes, nous rendent si uniques aussi dans notre rapport au charnel. 

Vous me direz, ok, ça je l’avais compris tout/e seul/e mais quel est la réalisation si profonde la-dedans ?

Et bien, j’ai réalisé que c’est notre rôle à nous, les femmes, d’initier l’ère nouvelle, cette ère du verseau qui se veut harmonieuse, qui se veut dans l’amour, qui se veut celle du partage et de la communion. Et une des voies, si ce n’est la voie, est de changer notre rapport au charnel.

Non, il ne s’agit pas d’imiter les hommes pour prendre notre place dans la société. Il s’agit de sortir de notre ancien rapport au sex, de ne plus cautionner cette course à la performance, cette course à l’orgasme. 

Il s’agit de réaliser notre féminin, notre féminin sacré, de se reconnecter à notre puissance de création. Il s’agit de réaliser que notre potentiel de jouissance, d’extase, ne se construit pas dans des rapports de chairs, mais dans des rapports de coeur, des rapports d’âme à âme, qui peut uniquement se mettre en place sur une fondation solide de confiance, de sécurité, d’amour.

Se donner à une homme, se donner à l’amour, est et doit redevenir un acte sacré. Le potentiel de l’amour sacré, de l’énergie divine siège au plus profond de chaque femme, et chaque femme à le devoir de se reconnecter à sa déesse intérieure, de l’écouter et de la suivre sur ce chemin de sagesse qui l’emmènera au septième ciel, là où deux êtres, là où deux coeurs, deux âmes s’uniront dans la puissance de l’amour qui alors diffusera son énergie au monde et permettra au nouveau monde d’émerger.

Nous sommes des déesses, rien de moins ! 

Auteur de l’image inconnu @repost

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Scroll to Top