La prairie à l’horizon: Comment suivre ses rêves et les accomplir

Ce dessin je l’ai fait au mois de mars 2017 lors d’une séance de coaching pendant ma formation de coach. Aujourd’hui à peine 2 ans plus tard, je suis de l’autre côté des montagnes, dans cette jolie prairie où je plante des jolies fleurs et des arbustes. J’aime les arrosés, choyés et regardés pousser car ils font de ma vie celle dont j’ai rêvé. Tout commence par une intuition!

Je me souviens très bien le jour où j’ai fait ce dessin, Ermanno était mon coach, depuis nous sommes devenus de grands amis et partenaires de coaching pour une belle start-up qui a pour mission d’oeuvrer à la sauvegarde de notre belle planète.  

La session de coaching ce jour-là était pour explorer le pouvoir des métaphores au travers de l’illustration. Cette technique permet au coaché de sortir de son cerveau rationnel pour se connecter à son intuition à travers un dessin, pour ensuite, en prenant du recul, en comprendre et analyser les messages. 

Revenons à nos moutons, je voulais ce jour-là explorer ma vie professionnelle. A l’époque j’étais responsable en ressources humaines dans un groupe et ma fois que très moyennement satisfaite de mon quotidien. La question qu’il me pose donc est d’illustrer ma situation professionnelle telle que je la ressens. On commence avec une petite relaxation qui me permet de sortir de ma tête et de me connecter avec mon être intérieur.

Quand je rouvre les yeux, je commence à dessiner, d’abord le bâtiment ou je travaille, très approximativement bien sûr, et puis je me dessine à côté. Je dessine ensuite les deux montagnes et tout simplement j’y dessine une belle et grande prairie verte illuminée par un beau soleil.

Une grande émotion me gagne, une émotion de liberté, de grandeur, de fraicheur, de paix intérieure. J’aimais cette prairie et je m’y sentais bien.

Puis je me tourne vers Ermanno et il me dit « qu’est-ce que tu vois?». Je remarque d’abord que je suis en dehors de l’immeuble et pas à l’intérieur et que je regarde vers la prairie. Je remarque aussi qu’à cause des deux grandes montagnes, l’ambiance est plus grise du côté où j’ai dessiné le bâtiment. Mais je réalise surtout que j’ai qu’une envie c’est de courir vers la praire et de m’y allonger sous ce beau soleil.

Ce jour là j’ai pris conscience que mon coeur n’était plus dans mon ancien travail mais surtout j’ai réalisé qu’une autre réalité était possible. J’avais donné naissance à mon rêve. J’avais plus qu’à continuer d’imaginer ce rêve, de le préciser petit à petit, de le dessiner pas à pas pour en faire une réalité.

D’abord il a fallu que j’imagine le chemin que j’allais emprunté pour arriver à passer entre les deux montagnes, puis arrivés de l’autre côté ce que j’allais faire de cette belle grande prairie. Tout était possible, elle était vierge, elle n’était que pure potentialité et n’attendait qu’à fleurir et s’épanouir en beauté avec l’énergie du soleil.

Je me suis construite un joli havre de paix sur cette prairie, j’y grandi au jour le jour en tant que personne et en tant que professionnel. La nature me donne tout ce dont j’ai besoin, de l’inspiration, de l’énergie, de la force et du courage pour créer ma vie en harmonie avec l’univers qui nous régit.

Aujourd’hui je suis couchée dans cette belle prairie et je suis bien.

Avec amour. 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Scroll to Top