L’intellect humain versus l’intelligence du vivant, qui est plus intelligent ?

Qu’est-ce que le mental, pas dans son potentiel absolu, mais dans son fonctionnement aujourd’hui sur terre ? 

Le mental est une construction qui se fait au gré d’apprentissages diverses et variés au cours de notre vie, depuis l’état de foetus au travers des apports émotionnels et énergétiques transmis par notre mère, puis un mixe d’enseignements acquis par nos expériences de vie et celles transmises par notre environnement. 

Chaque information que nos 5 sens récoltent, que ce soit sous forme d’expériences personnelles ou par des informations transmises par des tiers, forgent notre mental et se traduisent dans des croyances qui deviennent notre carte de route sur le chemin de la vie.

Mais à quoi sert réellement le mental dans son essence ?

La raison d’être du mental est de servir la survie de notre corps et de soutenir notre vie dans cette incarnation sur terre. La fonction de notre mental est donc de régir le bon fonctionnement de notre outil principal sur terre qu’est le corps. 

Notre corps cependant répond à l’intelligence du vivant, et lorsque l’intelligence du vivant n’est pas respecté, il tombe malade. La question est donc, est-ce que c’est notre intellect humain ou l’intelligence du vivant qui est responsable de notre santé physique actuelle ? 

Si on transmute cette question à quelque chose de plus large et on regarde l’état de santé de notre terre, on sait qu’elle est malade uniquement à cause d’une mauvaise utilisation, d’un pillage incessant, de la pollution, infligé par nos besoins égoïstes de toujours plus et sans considération de sa fonction première qui est d’entretenir la vie. 

Et bien il se passe la même chose dans notre corps, le stress incessant que nous lui affligeons mue par ces mêmes besoins de toujours plus, la malbouffe, la médication chimique en réponse à un symptôme physique et non à sa cause, la sédentarisation de nos styles de vie, les croyances limitantes, enfermantes, individualistes, tous nous mènent à la destruction de notre corps, de notre vie. 

L’invitation aujourd’hui est de se poser la question à chacune de nos pensées, à chacune de nos paroles, à chacune de nos actions, à chacune de nos décisions, des plus insignificatives au plus fondamentales, est-ce que je nourris un besoin personnel inscrit dans ma psyché humaine ou au contraire, est-ce que je me met au service de l’intelligence de la vie ?

Bonne réflexion !

Avec amour.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Scroll to Top